Accueil > Protégez Votre Vie Privée > Vie Privée > La NSA amis en place une infrastructure...

L’espionnage des États-Unis et de la NSA

  • par

La NSA a mis en place une infrastructure lui permettant d’intercepter presque tout

Avec cette fonctionnalité, la grande majorité des communications humaines sont automatiquement enregistrées sans ciblage. Si je voulais voir vos courriels ou le téléphone de votre femme, tout ce que j’aurais à faire, c’est utiliser ces données. Je peux avec leur système obtenir vos courriels, mots de passe, relevés téléphoniques, cartes de crédit.

Je ne veux pas vivre dans une société qui fait ce genre de choses … Je ne veux pas vivre dans un monde où tout ce que je dis et ce que je fais est enregistré. Ce n’est pas quelque chose que je suis disposé à encourager ou à supporter.

Edward Snowden dans The Guardian

Évitez les services basés dans les Cinq Yeux

L’alliance d’espionnage Five Eyes comprend l’Australie, le Canada, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni et les États-Unis. Edward Snowden l’a décrit comme une “organisation de renseignement supranationale qui ne répond pas aux lois connues de ses propres pays”.

Le renseignement est librement partagé entre les organisations de sécurité des pays membres, une pratique qui est utilisée pour échapper aux restrictions légales sur l’espionnage de leurs propres citoyens. C’est donc une très bonne idée d’éviter toute relation avec des sociétés basées dans l’un de ces 5 pays, voire, toute entreprise basée dans un pays appartenant à l’alliance élargie des Quatorze Yeux.

La portée du programme d’espionnage PRISM de la NSA est stupéfiante. Les révélations d’Edward Snowden ont démontré que cette agence a le pouvoir d’infiltrer n’importe quelle entreprise basée aux États-Unis. Cela inclut la surveillance des informations relatives aux citoyens non américains et à pratiquement tout le monde sur la planète entière.

Ce programme comprend également la surveillance de tout le trafic Internet qui passe par l’épine dorsale Internet des États-Unis.

Les gouvernements d’autres pays semblent pressés également d’accroître leur propre contrôle sur les données de leurs citoyens. Cependant, rien ne peut égaler l’échelle, la sophistication ou la portée de PRISM. Même les tentatives de la Chine en matière de surveillance d’Internet restent très en deçà de PRISM.

Suggérer que toutes les entreprises basées aux États-Unis pourraient être complices en transmettant les renseignements personnels de chaque utilisateur à une organisation d’espionnage secrète peut sembler un fantasme de science-fiction paranoïaque. Malheureusement et comme de nombreux événements récents l’ont prouvé, c’est pourtant terriblement proche de la vérité.

Notez également qu’en raison des dispositions de la Patriot Act et de la Foreign Intelligence Surveillance Act (FISA), les entreprises américaines doivent remettre les données des utilisateurs. Ceci s’applique même si cet utilisateur n’est pas citoyen américain et que les données n’ont jamais été stockées aux États-Unis.

Le Royaume-Uni et le Quartier Général des Communications du Gouvernement (GCHQ) sont par ailleurs liés à la NSA. Ils réalisent également des projets d’espionnage particulièrement ambitieux selon Edward Snowden qui les qualifie “pires que les États-Unis.” Le gouvernement du Royaume-Uni dispose aujourd’hui de capacités de surveillance à un degré inquiétant avec très peu de surveillance significative.

Nous recommandons ainsi d’éviter, dans la mesure du possible, toutes les entreprises et services basés au Royaume-Uni comme aux États-Unis.